• Accueil
  • > Non classé
  • > Présentation de l’Observatoire des Relations de Genre au Sénégal (ORGENS)

Présentation de l’Observatoire des Relations de Genre au Sénégal (ORGENS)

Adresse

o       Avenue Blaise Diagne, Immeuble Ecole Clémenceau, 2ème étage, Dakar, Sénégal, West Africa

o       BP 10 740 Dakar Liberté, Dakar, Sénégal, West Africa

o       Téléphone (221) 33 821 62 13

orgens@hotmail.com

observatoire.genre.senegal@gmail.com

 

Quels sont les principaux buts de ORGENS

  • La mission de ORGENS est d’œuvrer pour l’instauration de l’égalité de genre et le respect des droits des femmes pour un développement durable
  • Les buts de ORGENS sont :
    • Mettre en place un cadre d’observation, des programmes et des mécanismes d’études et de recherches sur la problématique de l’égalité de genre dans tous les domaine
    • Etudier les stratégies, les nouvelles approches de changement et de transformation sociale basée sur une compréhension des processus d’apparition et de développement des innovations
    • Mettre à la disposition des communautés scientifiques, des organisations militantes, une information et une connaissance sur les situations liées au genre et les processus de changements en cours
    •  Concevoir et exécuter des programmes de recherches, d’actions et de recherche-action pour la promotion de l’égalité de genre dans différents domaines et le respect des droits des femmes
    • Créer des processus de recensement, de concertation, d’échanges, de pression et de lobbying dans le cadre des domaines d’intervention au niveau national, régional et international

Quand a été formé ORGENS?

  • ORGENS, créé en 1997, a été reconnu légalement en 1998, sous le récépissé N° 9728/ MINT/ DAGAT/ DEL/ AS

Qui a formé l’organisation et pour quelles raisons?

  • ORGENS est né d’un vécu : Les femmes qui l’ont créé ont fait par elles-mêmes, l’expérience de marginalisation et de discrimination à différents niveaux : politique, syndical, professionnel, social, économique. Certaines se connaissaient avant, chacune en a parlé à d’autres personnes et c’est ainsi que, dans la mise en commun de nos expériences, nous avons senti la nécessité de faire quelque chose, d’agir, de nous engager dans la lutte pour nos droits et pour les droits de toutes les femmes, au regard de la globalité de l’oppression

  • ORGENS est né de constats : nous avons observé le champ social et constaté comment, par la socialisation, il est appris aux filles, futures femmes et aux garçons, hommes de demain, de se comporter de telle ou telle manière, il leur est permis/défendu de faire ceci ou cela. Alors, nous avons pensé que notre engagement devait interpeller les espaces privés et publics, les mécanismes sociaux, économiques, politiques et culturels ainsi que les instruments (famille, école, médias, organisations et institutions, …) qui forgent les conceptions, les valeurs et rapports de pouvoir qui sous-tendent les comportements et attitudes des femmes et des hommes.
  • ORGENS est adossé à une vision : à partir de nos vécus, de nos constats, notre vision est celle d’une société humaine où chaque individu exprime et vit la totalité de son humanitude. Nous donnons corps à cette vision avec les programmes que nous mettons en œuvre en vue de l’égalité.
  • ORGENS est soutenu par une pratique : la solidarité avec toutes les femmes opprimées par le monde et l’exprime par sa participation à plusieurs campagnes et alertes.

L’organisation est-elle locale, nationale, régionale ou sous-régionale?

  • ORGENS est une organisation nationale qui est active dans différentes coalitions nationales et a établi des relations avec des réseaux africains et internationaux, des campagnes, des alertes.

Dans quelle(s) région(s) intervient ORGENS?

  • ORGENS a déjà mis en œuvre des programmes couvrant l’ensemble du territoire, mais a aussi opéré de manière plus ciblée, selon les problèmes de déni de droits et des manifestations de l’inégalité et de l’oppression dans les régions de Thiès, Kaolack, Fatick, Ziguinchor, Diourbel, Dakar, Kolda, Saint Louis et Matam.

Qui sont les principaux bénéficiaires?

  • Les bénéficiaires de nos activités sont les filles et les femmes, surtout celles marginalisées et/ou dont les droits sont bafoués

Quelles sont les forces, faiblesses et perspectives?

  • Opportunités du contexte à saisi
    • Les textes internationaux sur la promotion des droits des femmes
    • L’effervescence et l’ouverture du mouvement associatif féminin et des droits humains au Sénégal et au plan régional et international
    • Le processus de réorganisation et de redynamisation du mouvement féministe global, depuis la publication de la charte féministe et le forum féministe de Kampala et le forum de AWID 2008
    • La perspective du forum féminste de Dakar
  • Obstacles et difficultés du contexte dont il faut tenir compte

  • La difficulté de lever des fonds pour une petite organisation comme ORGENS car beaucoup de bailleurs de fonds accordent les financements aux personnes plûtot qu’aux organisations et à la pertinence de leur travail
  • Les prêches des religieux qui donnent des avis rétrogrades sur les femmes
  • L’affaissement du mouvement féministe national au Sénégal après l’effervescence des années 70 à 80

 

 

0 Réponses à “Présentation de l’Observatoire des Relations de Genre au Sénégal (ORGENS)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




livr'ados |
Association des Personnes O... |
INFOPLANETE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chansons pour Haiti
| Cité AADL - Souidania
| JDC 2009